Bienvenue sur Le portail de la tapisserie contemporaine
Portail de la Tapisserie Contemporaine
et
Des Oeuvres de création textile
 
Accueil  ·   ·   ·   ·  Proposez un article  ·   ·   ·  les artistes  ·  ·  · 

 ·  Nous sommes le

Attention , exclusivité

Rencontre avec la tapisserie contemporaine: Documentaire vidéo en deux parties:

Les lissiers créateurs

Les lissiers interprètes

Portail

· Accueil
· Contact: artistelicier@free.fr
· Recommandez ce site
· Proposez un article
· Liens
· Notre éthique
· Définir la tapisserie


Membres


· Les artistes du site
· Les annonces




Histoire

· Histoire
· Musées et autres lieux
· Livres
· Auteurs célèbres
· Tentures célèbres
· Aubusson
· Angers
· Saint-Lô
· Tournai:TAMAT
· Beauvais
· Mobilier national
· Lausanne


Techniques

· Glossaire
· Les metiers à tisser
· Les techniques
· Le licier
· Tissage et tapisserie


Divers

· Fils et métiers


Contributions

szama
· Les Szamas par Marika Szàraz
· ou exposer en France? par E.Caveyrac


Videos

· Mobilier National
· Rencontre avec la tapisserie contemporaine: les lissiers créateurs
· Rencontre avec la tapisserie contemporaine: les lissers interprètes


Barré-Masurier Agnès





















Agnès Barré - Masurier









Quelques dates importantes
1951 - Naissance à Clermont-Ferrand (63) .
De parents normands , originaires de Seine- Maritime , elle passe de nombreuses vacances au Havre et ses alentours .Après une scolarité au pied des monts d?Auvergne , les études supérieures la conduisent en Bretagne ( Rennes ) .
1976 - Au cours d?un stage d?études à Shercock , dans le County Cavan ( Ulster ) , rencontre avec le tissage . Naissance d?une vocation ..et d?un métier .
1978 - Rencontre avec Jacques Plasse le Caisne , traducteur en tapisserie de l?École de Paris (Manessier , Bazaine , Le Moal , etc ...) . Au cours d?un stage professionnel à Kerazan en Bretagne , cette expérience confortera l?artiste dans son choix d?une approche plus libre et plus picturale : la tapisserie sur métier à tisser .
1980 ? 1989- Nombreuses expositions et travaux sur commande .
1990 ?1997 - Départ dans le Périgord . Après avoir laissé libre cours à sa propre inspiration , l?artiste rend hommage aux grands maîtres qui l?ont toujours inspirée : Kandinsky, Derain , De Stael, Van Gogh, etc .
1997 - Arrivée en Normandie , sorte de retour aux sources . Installé à Varaville , l?atelier travaille autant selon l?inspiration personnelle que sur commande .
2003 ? Ouverture de l'atelier exposition à Sourdeval dans la Manche.

Agnès Barré-Masurier, licière : l'?uvre en quelques dates.
1980 Exposition au château de la Roche-Jagu sous l'égide du conseil général des Côtes du Nord (actuelles Côtes d'Armor).
1981 Exposition à l'abbaye de Paimpont ( Ille et Vilaine).
1982 Exposition à la maison des Ducs de Bretagne (Morbihan).
1983 Travail sur commande pour l'anniversaire Jacques Cartier au Québec . (Montréal ).
1984 Exposition organisée par le Frac de Bretagne au Pays de Montfort : Tapisserie , peinture et sculpture .
- A Quimper , Tapisseries à l'auditorium de la Chapelle de la Tour d'Auvergne.
- Commande pour le Japon .
1986 Exposition de Tapisseries à la Halle de Keranguen à Vannes .
- Exposition au Musée-école de la Perrine à Laval
1989 Travail sur commande pour l'Hôtel de ville de Neuilly sur Marne (tapisserie créée pour la célébration du bicentenaire de la Révolution )
1990 Travail sur commande pour Brandon (Hôtel de ville ) en Irlande.(tapisserie aux armoiries de la ville ).
1998 Exposition à Dives sur Mer.
1999 Exposition à Deauville ,Galerie, place Morny.
2000 Exposition "Les racines du parc" au château de Creully.
Exposition au musée d'art textile de Rochefort en Terre avec le sculpteur Ray Boterf.
2001 Exposition personnelle "Entrecroisements" à l'abbaye Saint-Georges de Saint-Martin de Boscherville. Publication du livre "Artiste licière".
Reportage sur France3 Normandie.
Exposition "Entrecroisements" au château de Creully.
2002 Exposition « Clair de lune » au château de Creully. Invitée au Carrefour Européen du textile du Val d'Argent à Sainte Marie aux mines en Alsace.
2003 Ouverture de l'atelier exposition à Sourdeval, dans la Manche.
Exposition personnelle au "Carrefour des Arts" de La Chapelle Urée dans la Manche avec le soutien du Conseil Général.
Exposition personnelle "Entrecroisements" au Château de Creully"
2004
- Tinchebray: exposition personnelle à la "Maison de Pays " et Biennale internationale Peinture et Sculpture.
- Exposition personnelle "Sur la route de la Tapisserie" au Siège Régional du Crédit Agricole Normand, à l'Hôtel de Ville, au Musée des Beaux-Arts et à la Médiathèque..
- Reportage sur France3 Normandie
- du 12 août au 12 septembre. Exposition avec le sculpteur Guy Quidu dans l'espace culturel Saint-Benoît de Saint-James.
2005
-Exposition personnelle "Désert et paysages composés " au Centre Culturel Juliette Drouet de Fougères (35).
-Reportage sur France 3 Bretagne.
-Exposition collective à La Celle Saint-Cloud (78).
2006 - Exposition personnelle "Enchaînements" à l'Hôtel du Département d'Alençon (61) organisée par le Conseil Général de l'Orne.
-Exposition personnelle "Univers Tissés" à Laval .(53)
-Exposition collective « L'art de la fibre, la fibre de l'art » avec l'association ARELIS à Compiègne (60).
2007 -Exposition au château de Montaure (27) avec le sculpteur Didier Poisson
-Exposition individuelle à Lille Grand Palais
2008 -Biennale de Tinchebray.
-Exposition à la chapelle du Musée de la Tapisserie de Bayeux (14).









Je suis venue au tissage au hasard de l'amitié, alors que je me destinais à des études classiques. C'était dans les années 1976-1977 ; lorsqu'une amie m'a donné un métier à tisser. A cette époque là, en effet, le retour aux métiers artisanaux traditionnels faisait rêver plus d'un jeune et le nombre d'ateliers de tisserands était encore conséquent. Il était alors possible d'acquérir une solide formation professionnelle, et de façon autodidacte et par l'enseignement des anciens. De nombreux livres étaient édités permettant d'apprendre les techniques indispensables et les derniers tisserands professionnels se faisaient un plaisir et un devoir de transmettre leurs connaissances si précieuses. Après quelques années d'exercice, j'ai moi-même donné des cours sur les techniques d'armures ou de broché à ceux et celles (professionnels pour la plupart) qui en avaient besoin à leur tour. C'est sans doute en comprenant la variété mais aussi les limites du tissage proprement dit que j'ai commencé mes recherches pour créer des motifs plus complexes, sans avoir pour autant recours aux techniques Jacquard qui ne m'ont jamais vraiment tentée. J'ai alors mené de front deux objectifs : l'approche de la création artistique et la découverte de nouvelles techniques sur métier à tisser pour pouvoir m'exprimer plus librement. Petit à petit, j'ai peint mes premières aquarelles, mes premières gouaches. Ce furent aussi mes premiers cartons. Parallèlement, je commençais à trouver les moyens de réaliser mes premières tapisseries, encore assez rudimentaires quant à leur conception. Et de fil en aiguille, de stages en rencontres, grâce à la saine émulation d'usage alors parmi les tisserands et liciers, j'ai fini par trouver ma façon de faire, ma manière de m'exprimer. Le tissage étant l'un des plus vieux métiers du monde, je n'ai pas la prétention de croire être la première à avoir ainsi croisé les fils de chaîne et les fils de trame. Comment en effet,ne pas parler de ma rencontre avec Jacques Plasse Le Caisne, connu mondialement comme le grand interprète des peintres de l'école de Paris (Manessier, Le Moal, Zack, Villon, �) ? Il m'a si gentiment mais efficacement prodigué ses conseils et a su me faire partager son savoir de tisserand. De s'entendre dire par ce sage que j'étais dans la bonne voie fut pour moi le plus grand des encouragements. "Ah ! Tu en es là !"me disait-il, parlant de mes tentures brochées ; et j'ai su plus tard que je suivais un chemin parallèle à celui que lui et Bilou, son épouse, avaient emprunté autrefois. De ce fait, j'allais gagner un temps précieux en poursuivant mes recherches sans états d'âme. Vieux Jacques adorait partager son savoir, ses amitiés, ses passions et ses colères et pour moi ce fut une chance inouïe de le côtoyer durant ces années 80. Alors que la tapisserie se nourrit de siècles de bonne et belle expérience, pourquoi choisir une autre technique, un autre moyen d'entrecroiser les fils de chaîne (invisibles en technique Aubusson et Gobelins) et les fils de trame ? Peut-être parce que, tout simplement, le geste, en tapisserie comme en peinture, est primordial à l'expression de l'artiste. Pourquoi le lissier, seul, assis face à ce superbe outil qu'est le métier à tisser, pourquoi ne pourrait-il pas inventer à son gré, à son goût sa façon de pédaler ? Là où le tisserand peut tout créer, utiliser toutes les armures possibles, le lissier, lui, devrait-il se suffire d'une vision de la tapisserie un peu guindée, rigide, et donc un peu triste, un peu ennuyeuse, quand un métier offre tant de possibilités de créations diverses et gaies, heureuses alliances des fils de chaîne et de trame! Parce que j'ai répondu à cette question il y a plus de 20 ans déjà, j'utilise un métier à tisser (et non un métier de hautes ou basses lisses ) comportant de 4 à 8 cadres et pédale allègrement au rythme de ma navette en utilisant chaque effet de ma chaîne de lin pour souligner, atténuer, éclairer, �les tons de ma trame. Trame elle-même composée de laine, lin, coton, ou autres fibres. La peinture, le vitrail, la mosaïque, la tapisserie, autant de façons différentes d'habiller les murs, de leur donner une âme, avec une chaleur toute particulière apportée par la tenture tissée, le tombant de la laine et ses tons chatoyants s'unissant pour ensoleiller les intérieurs les plus froids, les plus austères. La valeur d'une tapisserie ne se mesure plus qu'au temps passé ni à la richesse du tissu employé, mais plutôt à son caractère unique , à sa personnalité qui emporte avec elle un peu de l'âme de son auteur pour nourrir l'imaginaire et apporter un espace de liberté à ceux qui la contemplent . Agnès Barré. Masurier

Ajouté: June 24th 2002

  

[ Retour à l'index des comptes rendus]

Information





Trames intemporelles
Agnès Barré-Masurier, artiste licière
Exposition de tapisseries contemporaines
du 22 mai au 28 setembre 2017
9, rue du port
29930 Pont-Aven

(voir site)



TAMAT
Centre d'art contemporain du textile de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Place Reine Astrid,9
- B-7500 Tournai


Collections permanentes
Du samedi 01 avril 2017 au dimanche 27 août 2017

(voir site de Tamat)





Angers

Libres comme l'art.
XIè triennale internationale des mini-textiles
10-06-2017 - 07-01-2018
Musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine
(voir musées d'Angers)







Cité Internationale de la Tapisserie et de l’Art Tissé à ouvert son site
(Cité internationale de la tapisserie et des arts tissés)



Galerie des Gobelins
42 avenue des Gobelins, 75013 Paris
voir site du Mobilier National






Musée Départemental de la Tapisserie d'Aubusson


ombrelle (voir page Musée d''Aubusson)


Recherche

Recherche

retour



Hongrie

Kedves Magyar Barátok !

Amis hongrois, bonjour!



Le Domaine de la Lice


Domaine de la lice
Regards tissés


voir le site du Domaine de la Lice
Le Domaine de la Lice est une absl (association belge) qui regroupe les créateurs dans le domaine de la tapisserie en Belgique
En savoir plus




un autre site

"merci de votre visite!"